Le dossier du mois

Les légumes anciens

Les légumes anciens s'invitent dans nos assiettes

Notre alimentation n’est pas toujours ce qu’elle devrait être. C’est pourquoi on nous invite régulièrement à « manger au moins 5 fruits et légumes par jour », « éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé », « éviter de grignoter entre les repas »… C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles on a vu réapparaître dans nos assiettes des légumes oubliés, qui sont autant de moyens délicieux pour diversifier notre alimentation, prendre soin de notre santé et se faire plaisir en mangeant.

Une recherche d’authenticité en cuisine


Soucieux de retrouver une alimentation plus équilibrée, plus goûteuse aussi, de nombreux consommateurs ont souhaité renouer avec les saveurs authentiques : ils privilégient autant que possible la cuisine traditionnelle, les petits plats d’antan que l’on prépare soi-même, et dans lesquels on sait précisément quels sont les ingrédients. C’est ainsi que s’est développé depuis quelques saisons un réel engouement pour la cuisine et le jardinage, activités qui vont de pair. On cultive soi-même ses fruits et légumes, pour retrouver le vrai goût des aliments, ou pour diversifier sa production et intégrer dans ses recettes de nouveaux ingrédients.


Rien de plus triste en effet que le rayon fruits et légumes d’un hypermarché classique, qui aligne tout au long de l’année tomates, carottes, haricots verts, courgettes, aubergines, poireaux et pommes de terre. Nul souci des saisons, nulle recherche de variété, et le sentiment pour le consommateur, de manger la même chose toute l’année ! Or, il est pourtant possible de cuisiner d’autres légumes, et de les acheter facilement en vous rendant chez Grand Frais ! Les légumes anciens ont connu un retour en grâce, dans les jardins, sur les tables des grands chefs, dans les livres de recettes de cuisine et dans les étals de votre magasin Grand Frais : son rayon Fruits et Légumes fait la part belle aux légumes oubliés, tels le navet boule d’or, le céleri rave, le panais, le rutabaga, la pomme de terre vitelotte, la courge butternut ou le topinambour…


Le top 5 des légumes anciens


Parmi les légumes d’antan qui ont fait un retour remarqué dans les jardins ou le panier de la cuisinière, on note quelques noms récurrents, sortis de l’oubli pour nous inviter à (re)découvrir des saveurs authentiques, et permettre de varier votre alimentation avec originalité.


Le panais


Cultivé depuis le Moyen-âge, ce vieux légume est un ancêtre de la carotte, malgré sa couleur blanc ivoire, et se récolte dès septembre et jusqu’aux gelées. Il a un goût légèrement sucré, et peut être consommé cru ou cuit. Côté santé, le panais est riche en vitamine C, en fibres et en antioxydant.


Le rutabaga


Ce légume d'automne et d'hiver, facile à cultiver et peu cher, appartient à la même famille que le radis ou le navet. Malgré sa mauvaise réputation auprès des personnes âgées (comme le topinambour, il a servi d’aliment de base durant la seconde guerre mondiale), le rutabaga peut être consommé cru ou cuit : c’est le chou-navet à chair jaune qui convient le mieux à l’alimentation de l’homme.


La courge butternut


 

Appelé en français la courge doubeurre, ce légume ancien est une variété de courge musquée, que l’on récolte en septembre et octobre, et peut être conservé entre 6 et 10 mois.


Le céleri-rave


Appartenant à la famille des apiacées, le céleri-rave est un légume à la saveur délicate particulièrement apprécié en hiver comme la plupart des légumes racines. Il s’avère riche en plusieurs vitamines et minéraux, en particulier la vitamine K.


La pomme de terre vitelotte


Il s’agit d’une ancienne variété de pomme de terre française traditionnelle facilement reconnaissable à sa peau et sa chair de couleur violette. Si la vitelotte offre un rendement faible en termes de culture, elle est cependant très appréciée pour son goût délicat, évoquant la châtaigne.

Rendez-vous dans votre rayon fruits et légumes et profitez de votre venue pour faire votre marché dans nos autres rayons : Épicerie du monde, Boucherie-Charcuterie, Crémerie, et Poissonnerie.