Le dossier du mois

Et vous, vous la composez comment votre salade ?

Salades, origines et variétés

Petite histoire de la salade

« Salade » est un terme culinaire, provenant du mot italien insalata signifiant « mets salé ». Botaniquement parlant, une salade est une plante potagère possédant des feuilles que l’on consomme généralement crues.

La salade était déjà représentée sur des peintures de tombes égyptiennes 4500 ans avant Jésus-Christ ! En effet, les Egyptiens cultivaient de nombreuses salades comme la laitue romaine. Au fil du temps, la salade gagne la Grèce puis l’ensemble de l’Empire Romain avant de se poser définitivement, au cours du Ier millénaire, dans son berceau actuel : le bassin méditerranéen. La salade a été vraisemblablement introduite en France durant le Moyen Age. Au départ elle se mangeait uniquement cuite, puis c’est vers le XVIème siècle qu’on l’apprécie crue agrémentée d’une sauce vinaigrette. De nos jours, la France est le 3ème pays producteur de salades en Europe. Facile à cultiver, la salade trouve de plus en plus sa place dans le potager des Français.   

Variétés de salades

Il existe plus de 500 variétés de salades en France et plus de 1500 en Europe. On peut les regrouper en trois grandes familles :

  • Laitues : comme la laitue lollo rouge ou verte (variété à couper), la sucrine (petite laitue aux feuilles croquantes et légèrement sucrées), la pommée (aux feuilles tendres et lisses), la salade batavia (aux feuilles craquantes et légèrement sucrées), la reine des glaces (variété de batavia aux feuilles tendres et croquantes), la salade romaine (aux feuilles longues légèrement amères), la salade iceberg (croquante et fraîche) et la feuille de chêne rouge ou verte (aux feuilles tendres et délicates). Les récoltes de ces différentes salades s’étalent tout au long de l’année, il existe plus de 100 variétés de laitues.
  • Chicorées : comme la salade scarole (aux feuilles épaisses et subtilement amères), la chicorée endive ou barbucine (possède des feuilles fines et croquantes), la salade frisée (aux feuilles découpées et dentelées) et la salade trévise (salade rouge de caractère et savoureuse). Les salades chicorées poussent généralement sous un pot pour que leur cœur ne devienne pas trop amer.
  • Et toutes les autres : la mâche d’Italie, la doucette, la boursette, la blanchette, la roquette, le pissenlit vert, les jeunes pousses, le cresson, les pissenlits…

Les différents assaisonnements et herbes aromatiques

La salade se consomme principalement en été et crue, on l’apprécie pour son côté rafraîchissant et sa légèreté. On la consomme également volontiers en hiver pour tous les bienfaits nutritionnels qu’elle apporte. Crue, la salade est la plupart du temps accompagnée d’une sauce vinaigrette à base d’huile et de moutarde ou d’une sauce à base de crème fraîche pour les plus gourmands. La salade accompagne également toutes sortes de sandwichs.

Pour accommoder une salade et lui donner du caractère, pensez aux herbes aromatiques : ciboulette, estragon, laurier, menthe, basilic, thym, persil, cerfeuil, coriandre, aneth… vous avez le choix ! Toutes ces plantes aromatiques utilisées avec parcimonie et subtilité apporteront encore plus de senteurs et de saveurs à vos salades !

DOSSIER - Un partenariat très gourmand !

LA RECETTE DU MOIS : NOVEMBRE

En novembre, Clara vous propose sa recette de velouté d'automne exotique. Cliquez ici pour a [...]

DOSSIER - Un partenariat très gourmand !

Notre partenariat avec l'École Hôtelière Savoie Léman

C’EST PARTI… POUR 8 MOIS DE CUISINE AVEC NOS FRU [...]