Grand frais

Toutes les promos

Localisez-vous pour connaître les promotions exclusives de votre magasin.

Origines Origines Origines
Épiceries d'ici et d'ailleurs

Café

Partager

Conseil et astuce

Les conseils de votre épicier

COMMENT CHOISIR ET CONSERVER LE CAFE ?

 

Le café en grains est généralement réservé aux professionnels : les torréfacteurs l’achètent vert et les restaurateurs optent pour des grains de café torréfiés.

Le café en grains se conserve environ un mois à température ambiante.

 

 

Dans le commerce et au rayon épicerie, les particuliers pourront trouver le café sous différentes formes :

 

  • Café moulu : plus ou moins fin, le café moulu doit être conservé au réfrigérateur, en petites quantités car il s’oxyde rapidement. Emballé sous vide, le café peut se garder beaucoup plus longtemps.

 

  • Café soluble ou instantané : préparé à partir de grains moulus, puis lyophilisés ou atomisés, ce café en poudre se dissout instantanément dans l’eau chaude. C’est une solution de remplacement qui peut s’avérer pratique.

 

  • Café en dosettes ou capsules : depuis quelques années, les machines à espresso se sont imposées et fonctionnent à partir de café en dosettes.

 

  • Café en extrait liquide : on peut aussi trouver de l’extrait de café pour pâtisserie.

 

De manière générale, il est conseillé de conserver le café dans une boîte étanche, à l’abri des odeurs fortes, car il les absorbe facilement. Pensez à vérifier la date limite d’utilisation optimale ou DLUO.

Notre astuce

Notre astuce

Ajoutez quelques cuillères de café pour donner du caractère à votre chantilly.

Notre produit en quelques mots Notre produit en quelques mots Notre produit en quelques mots

Notre produit en quelques mots

Origine

Ethiopie

A consommer

En grains torréfiés ou moulus

Conservation

Au frais, dans une boîte hermétique

Utilisation

Boisson, pâtisserie

Découvrir le café

Le café est une boisson énergisante et stimulante, qui est produite à partir du fruit du caféier : cet arbre, originaire des régions tropicales (notamment l’Ethiopie), produit des petits fruits, les « cerises de café », contenant chacun deux noyaux : ce sont ces grains de café que l’on va faire sécher, éventuellement décaféiner, puis torréfier et moudre pour produire la boisson appelée café.


Il existe différentes espèces et variétés de caféiers, qui produisent des cafés aux saveurs variées.

 

 

On distingue notamment les arabicas et les robustas :

 

  • Le café arabica 

 

Originaire d’Afrique de l’Est, c’est l’espèce la plus reconnue en termes de saveur et également la plus pauvre en caféine.

Il existe environ 200 variétés de cafés arabicas : on pourra citer par exemple le café Bourbon, le café Typica ainsi que le café Tico, le Blue Mountain, le Mundo novo, le Maragogype, le Moka...

Le café arabica représente environ 70% de la production mondiale et ce sont le Brésil et la Colombie qui en sont les deux producteurs principaux.

 

  • Le café robusta 

 

Ces cafés, qui tirent leur nom de la robustesse de leurs arbres, sont plus riches en caféine mais moins goûteux. Ils sont généralement plus amers, plus corsés que les cafés arabicas.

 

 

Comment le consommer ? 

 

La principale façon de consommer le café est de le servir en boisson chaude : il fait partie, avec le thé et le maté, des trois principales boissons au monde.

Pour certains, impossible de commencer la journée sans une tasse de café au petit déjeuner. Chaque pays a ses propres recettes en matière de café !

 

  • On pourra choisir un espresso classique, très apprécié des Italiens pour son goût fort et persistant. La contenance de la tasse est de 20 à 25 cm³, soit 25 secondes d’écoulement.

 

  • Le café ristretto (resserré) correspond à la partie la plus pure de l’espresso, soit les 15 premières secondes d’écoulement environ.

 

  • Quant au café américano (café lungo ou café allongé), il correspond à une dose d’espresso plus deux doses d’eau chaude.

 

  • En été, on appréciera un café glacé, qui associe café, lait et glaçon, accompagné selon les recettes de quelques gouttes d’extrait de vanille ou d’amande. C’est un iced coffee aux USA, avec 3 doses de café filtre et 1 dose de café crème sucré, auxquelles on ajoute des glaçons jusqu’au bord. Un cà phê sua đá vietnamien, un café filtre associé à du lait concentré, de l’eau bouillante et des glaçons. Un eiskaffee en Allemagne : le café froid est accompagné de glace à la vanille, de crème et de pépites de chocolat.

 

  • Le café moka, quant à lui, mixe chocolat chaud et café, avec du lait ou de la crème et de la cannelle.

 

  • Et l’irish coffee se consomme toujours avec modération.

 

 

Mais le café peut aussi s’inviter en cuisine : on le trouve notamment dans les desserts, sous forme de glace au café, de mousses, de crèmes… Il aromatise volontiers les gâteaux, biscuits et autres pâtisseries.

A vous le gâteau moka, un biscuit génoise imbibé de sirop aromatisé au café, fourré de crème au beurre et recouvert d'amandes grillées.

 

Les Italiens, grands amateurs de café, le mettent à l’honneur dans la recette du tiramisu, alternant couches de mascarpone et de boudoirs trempés dans le café.

Enfin, l’éclair et la religieuse, fleurons de la pâtisserie française, se déclinent volontiers au café.

Les associations de saveurs à privilégier ? Le chocolat noir, l’amande, la cerise griotte, la noisette ou les clous de girofle…

Conseil et astuce

Les conseils de votre épicier

COMMENT CHOISIR ET CONSERVER LE CAFE ?

 

Le café en grains est généralement réservé aux professionnels : les torréfacteurs l’achètent vert et les restaurateurs optent pour des grains de café torréfiés.

Le café en grains se conserve environ un mois à température ambiante.

 

 

Dans le commerce et au rayon épicerie, les particuliers pourront trouver le café sous différentes formes :

 

  • Café moulu : plus ou moins fin, le café moulu doit être conservé au réfrigérateur, en petites quantités car il s’oxyde rapidement. Emballé sous vide, le café peut se garder beaucoup plus longtemps.

 

  • Café soluble ou instantané : préparé à partir de grains moulus, puis lyophilisés ou atomisés, ce café en poudre se dissout instantanément dans l’eau chaude. C’est une solution de remplacement qui peut s’avérer pratique.

 

  • Café en dosettes ou capsules : depuis quelques années, les machines à espresso se sont imposées et fonctionnent à partir de café en dosettes.

 

  • Café en extrait liquide : on peut aussi trouver de l’extrait de café pour pâtisserie.

 

De manière générale, il est conseillé de conserver le café dans une boîte étanche, à l’abri des odeurs fortes, car il les absorbe facilement. Pensez à vérifier la date limite d’utilisation optimale ou DLUO.

Notre astuce

Notre astuce

Ajoutez quelques cuillères de café pour donner du caractère à votre chantilly.