Accédez à toutes les promos et actus de votre magasin le plus proche.

fleche
Choisir maintenant
Toutes les promos

Localisez-vous pour connaître les promotions exclusives de votre magasin.

actualité

Le raisin Italia : des grappes de bonheur

Le raisin Italia : des grappes de bonheur
Le raisin Italia : des grappes de bonheur
actualité

Le raisin Italia : des grappes de bonheur

Partager

Le raisin des Giacovalli – Des grappes de bonheur

 

Les excellents raisins français ne manquent pas, loin de là… Mais dans les Pouilles, une famille, grâce à un terroir, à un savoir-faire et à un climat très favorable, produit des raisins d’une rare qualité. Qui ne peuvent se développer qu’en Italie.

 

 

 

La famille Giacovalli au cœur des fruits.

 

Cela fait cinq générations que les fruits rythment la vie de la famille Giacovalli. A l’origine, dans les années 1950, ce sont les arrière-grands-parents de Pietro qui vendaient sur les marchés de la vallée d’Itria des raisins et des oranges. Ils ne produisaient pas, n’avaient pas de terres. Ils achetaient en direct chez les producteurs. Aujourd’hui, ils ont 1 200 salariés, 100 hectares de vignes et une soixantaine pour la production d’agrumes !

 

En Italie, et en particulier dans les Pouilles, cela représente une des plus importantes exploitations. Mais pour répondre à la demande, « nous continuons d’acheter à des producteurs indépendants, explique Anna Rita, la fille de Pietro qui occupe le poste d’analyste commerciale, mais c’est nous qui récoltons et posons nos exigences ».

 

 

Deux mots d’ordres : Qualité et authenticité !

 

 


Le premier virage a été pris en 1986 quand, sous l’impulsion du père et des deux frères, « nous sommes passés du marché régional à l’exportation, explique Pietro. Très vite, nous avons compris que le marché international s’imposait. Cela a pris du temps, mais nous avons réussi à nous imposer dans le marché européen. C’est à ce moment que tout a “explosé”. Nous avons exporté en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre… 

 


Nous y avons beaucoup appris dans nos processus de fabrication, dans la rigueur, et en maintenant la qualité ». Car la famille a choisi de développer son activité en conservant les gestes simples, « authentiques », pour conserver la qualité élevée de ses produits. Dès la cueillette, les grappes de raisin sont sélectionnées avant d’être transportées dans le centre où elles sont de nouveau contrôlées avant d’être placées dans un bâtiment spécifique à 2 degrés pendant trois ou quatre heures pour stopper leur évolution. Ensuite, elles sont transportées pour arriver sur les étals le plus vite possible, en général environ 24 heures. « Quand une entreprise comme la nôtre se développe beaucoup, il faut veiller à ce que rien ne nous échappe, explique Pietro. Alors, on a développé des équipes “qualité” – aujourd’hui on en a dix-huit – qui contrôlent tout, de la floraison à la coupe. Et tous les producteurs qui travaillent avec nous le font sous notre contrôle, avec nos règles. »

 


Carmelo Mormina, l’acheteur du primeur de Grand Frais, confirme : « On a zéro problème avec les Giacovelli. Sur les 2 500 tonnes de marchandises, zéro refus… » Le partenariat avec Grand Frais dure depuis quinze ans, c’est dire ! Et Pietro d’ajouter en riant : « Il ne nous fait pas de cadeaux sur la qualité. » Mais il y a une vraie complicité entre eux, grâce à un savoir-faire qu’ils partagent.

 

 

Le terroir idéal 
 

 


Pourquoi leurs raisins sont-ils uniques ? « Il y a un terroir particulier ici, explique Carmelo… Pas trop de soleil, pas trop de chaleur, ce qui permet d’obtenir de magnifiques et délicieux raisins dorés. Avec la présence de la mer, il y a un décalage de température idéal entre le jour et la nuit. Juste un petit vent du meilleur effet… Et puis, il ne pleut pas trop, ce qui évite les pourritures. »

 

Le saviez-vous ?

Le léger voile blanchâtre qui recouvre certains fruits, et notamment le raisin, est appelé « pruine ». Cette pellicule naturelle fabriquée par le fruit lui-même sert à le protéger des agressions extérieures (soleil, pluie ou attaques de parasites). Il suffit de frotter le fruit entre ses doigts ou de le laver avant de le consommer !

 

Et si ce petit avant-goût du magazine vous a plu, et que vous en voulez encore plus, n’attendez plus ! Cliquez-ici pour consulter l’intégralité du magazine en ligne !

 

Le raisin des Giacovalli – Des grappes de bonheur

 

Les excellents raisins français ne manquent pas, loin de là… Mais dans les Pouilles, une famille, grâce à un terroir, à un savoir-faire et à un climat très favorable, produit des raisins d’une rare qualité. Qui ne peuvent se développer qu’en Italie.

 

 

 

La famille Giacovalli au cœur des fruits.

 

Cela fait cinq générations que les fruits rythment la vie de la famille Giacovalli. A l’origine, dans les années 1950, ce sont les arrière-grands-parents de Pietro qui vendaient sur les marchés de la vallée d’Itria des raisins et des oranges. Ils ne produisaient pas, n’avaient pas de terres. Ils achetaient en direct chez les producteurs. Aujourd’hui, ils ont 1 200 salariés, 100 hectares de vignes et une soixantaine pour la production d’agrumes !

 

En Italie, et en particulier dans les Pouilles, cela représente une des plus importantes exploitations. Mais pour répondre à la demande, « nous continuons d’acheter à des producteurs indépendants, explique Anna Rita, la fille de Pietro qui occupe le poste d’analyste commerciale, mais c’est nous qui récoltons et posons nos exigences ».

 

 

Deux mots d’ordres : Qualité et authenticité !

 

 


Le premier virage a été pris en 1986 quand, sous l’impulsion du père et des deux frères, « nous sommes passés du marché régional à l’exportation, explique Pietro. Très vite, nous avons compris que le marché international s’imposait. Cela a pris du temps, mais nous avons réussi à nous imposer dans le marché européen. C’est à ce moment que tout a “explosé”. Nous avons exporté en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre… 

 


Nous y avons beaucoup appris dans nos processus de fabrication, dans la rigueur, et en maintenant la qualité ». Car la famille a choisi de développer son activité en conservant les gestes simples, « authentiques », pour conserver la qualité élevée de ses produits. Dès la cueillette, les grappes de raisin sont sélectionnées avant d’être transportées dans le centre où elles sont de nouveau contrôlées avant d’être placées dans un bâtiment spécifique à 2 degrés pendant trois ou quatre heures pour stopper leur évolution. Ensuite, elles sont transportées pour arriver sur les étals le plus vite possible, en général environ 24 heures. « Quand une entreprise comme la nôtre se développe beaucoup, il faut veiller à ce que rien ne nous échappe, explique Pietro. Alors, on a développé des équipes “qualité” – aujourd’hui on en a dix-huit – qui contrôlent tout, de la floraison à la coupe. Et tous les producteurs qui travaillent avec nous le font sous notre contrôle, avec nos règles. »

 


Carmelo Mormina, l’acheteur du primeur de Grand Frais, confirme : « On a zéro problème avec les Giacovelli. Sur les 2 500 tonnes de marchandises, zéro refus… » Le partenariat avec Grand Frais dure depuis quinze ans, c’est dire ! Et Pietro d’ajouter en riant : « Il ne nous fait pas de cadeaux sur la qualité. » Mais il y a une vraie complicité entre eux, grâce à un savoir-faire qu’ils partagent.

 

 

Le terroir idéal 
 

 


Pourquoi leurs raisins sont-ils uniques ? « Il y a un terroir particulier ici, explique Carmelo… Pas trop de soleil, pas trop de chaleur, ce qui permet d’obtenir de magnifiques et délicieux raisins dorés. Avec la présence de la mer, il y a un décalage de température idéal entre le jour et la nuit. Juste un petit vent du meilleur effet… Et puis, il ne pleut pas trop, ce qui évite les pourritures. »

 

Le saviez-vous ?

Le léger voile blanchâtre qui recouvre certains fruits, et notamment le raisin, est appelé « pruine ». Cette pellicule naturelle fabriquée par le fruit lui-même sert à le protéger des agressions extérieures (soleil, pluie ou attaques de parasites). Il suffit de frotter le fruit entre ses doigts ou de le laver avant de le consommer !

 

Et si ce petit avant-goût du magazine vous a plu, et que vous en voulez encore plus, n’attendez plus ! Cliquez-ici pour consulter l’intégralité du magazine en ligne !

 

Découvrez toutes nos actualités

actualité

Vos recettes pour l'automne !

actualité

Agir pour nos producteurs

actualité

Les 5 règles d'or pour réussir ses confitures

actualité

C'est la saison des mirabelles !

actualité

Le radis français : du Beaujolais à votre panier en 24h chrono

actualité

Un peu d'histoire... la tomate