Grand frais

Toutes les promos

Localisez-vous pour connaître les promotions exclusives de votre magasin.

sujet du moment La famille des courges : présentation

La courge comme symbole d’Halloween
La courge comme symbole d’Halloween
sujet du moment

La famille des courges : présentation

La courge comme symbole d’Halloween

Fête typiquement américaine qui a gagné la France depuis quelques décennies, Halloween trouve cependant ses racines sur le continent européen, plus précisément en Irlande et dans les régions celtes. Il s’agirait d’un héritage de la fête païenne de Samain, qui aurait marqué le passage d’une année à une autre aux environs du 31 octobre, au moment de la fin des récoltes et de la belle saison.

 

 

L’histoire d’Halloween

 

La fin de l’année était célébrée aux alentours du 31 octobre par les Celtes d’Ecosse et d’Irlande, avec le Samain, une fête très populaire. A cette occasion, les gens déposaient des offrandes aux esprits qui venaient les visiter, ils creusaient des légumes (des navets notamment) et plaçaient à l’intérieur un charbon ardent pour l’illuminer : cette lanterne était censée les protéger contre les mauvais esprits.  Avec le passage au christianisme, cette fête est progressivement remplacée par la Toussaint, All Hallows en anglais, fixée au 1er novembre. La combinaison des deux donnera lieu à l’apparition d’Halloween, contraction de All Hallows Eve, « la veille de la Toussaint ».

 

Bien plus tard, au XIXème siècle, une grande famine poussera nombre d’Irlandais à quitter leur pays pour des terres plus accueillantes : ils émigreront en masse en Amérique du Nord, emportant avec eux leurs traditions. La fête d’Halloween s’imposera alors sur ce continent, puis dans l’ensemble des pays anglo-saxons et dans toute l’Europe.

 

 

La citrouille sur les tables de fêtes américaines

 

Le principal personnage associé à la fête d’Halloween se nomme Jack O’Lantern, héros d’un conte irlandais. Cet homme, ivrogne et avare, réussit à négocier avec le Diable pour ne jamais aller en enfer. Mais à sa mort, il ne sera pas accepté au paradis, du fait de ses nombreux défauts, et restera condamné à errer dans les ténèbres. Il demandera alors au Diable de lui accorder une braise, qu’il placera dans un navet creusé pour lui servir de lanterne. L’histoire raconte que Jack O’Lantern réapparaît depuis ce jour chaque année pour Halloween, date de sa mort.

 

Comment se fait-il alors que le symbole d’Halloween soit une citrouille ? C’est aux Etats Unis que ce légume va s’imposer pour creuser la fameuse lanterne : légume de saison fin octobre, originaire d’Amérique, il dispose d’une forme pratique, d’une chair facile à creuser, et sa couleur attire l’œil. Utilisée de façon essentiellement décorative pour la fête d’Halloween, sous forme de lanternes, la citrouille s’invite également sur les tables américaines le quatrième jeudi de novembre, au menu du repas de Thanksgiving, sous la forme d’une tarte servie en dessert : c’est la fameuse pumpkin pie.

La courge comme symbole d’Halloween

Fête typiquement américaine qui a gagné la France depuis quelques décennies, Halloween trouve cependant ses racines sur le continent européen, plus précisément en Irlande et dans les régions celtes. Il s’agirait d’un héritage de la fête païenne de Samain, qui aurait marqué le passage d’une année à une autre aux environs du 31 octobre, au moment de la fin des récoltes et de la belle saison.

 

 

L’histoire d’Halloween

 

La fin de l’année était célébrée aux alentours du 31 octobre par les Celtes d’Ecosse et d’Irlande, avec le Samain, une fête très populaire. A cette occasion, les gens déposaient des offrandes aux esprits qui venaient les visiter, ils creusaient des légumes (des navets notamment) et plaçaient à l’intérieur un charbon ardent pour l’illuminer : cette lanterne était censée les protéger contre les mauvais esprits.  Avec le passage au christianisme, cette fête est progressivement remplacée par la Toussaint, All Hallows en anglais, fixée au 1er novembre. La combinaison des deux donnera lieu à l’apparition d’Halloween, contraction de All Hallows Eve, « la veille de la Toussaint ».

 

Bien plus tard, au XIXème siècle, une grande famine poussera nombre d’Irlandais à quitter leur pays pour des terres plus accueillantes : ils émigreront en masse en Amérique du Nord, emportant avec eux leurs traditions. La fête d’Halloween s’imposera alors sur ce continent, puis dans l’ensemble des pays anglo-saxons et dans toute l’Europe.

 

 

La citrouille sur les tables de fêtes américaines

 

Le principal personnage associé à la fête d’Halloween se nomme Jack O’Lantern, héros d’un conte irlandais. Cet homme, ivrogne et avare, réussit à négocier avec le Diable pour ne jamais aller en enfer. Mais à sa mort, il ne sera pas accepté au paradis, du fait de ses nombreux défauts, et restera condamné à errer dans les ténèbres. Il demandera alors au Diable de lui accorder une braise, qu’il placera dans un navet creusé pour lui servir de lanterne. L’histoire raconte que Jack O’Lantern réapparaît depuis ce jour chaque année pour Halloween, date de sa mort.

 

Comment se fait-il alors que le symbole d’Halloween soit une citrouille ? C’est aux Etats Unis que ce légume va s’imposer pour creuser la fameuse lanterne : légume de saison fin octobre, originaire d’Amérique, il dispose d’une forme pratique, d’une chair facile à creuser, et sa couleur attire l’œil. Utilisée de façon essentiellement décorative pour la fête d’Halloween, sous forme de lanternes, la citrouille s’invite également sur les tables américaines le quatrième jeudi de novembre, au menu du repas de Thanksgiving, sous la forme d’une tarte servie en dessert : c’est la fameuse pumpkin pie.

Découvrez tous Nos conseils

sujet du moment

Bien choisir et bien préparer ses viandes à griller au barbecue

sujet du moment

Les poissons et crustacés, une bonne alternative au barbecue

sujet du moment

Les accompagnements pour le barbecue

sujet du moment

Les bienfaits des fruits secs

sujet du moment

Dinde, chapon et gibier : le trio des recettes de Noël

sujet du moment

Produits de la terre et de la mer pour Noël

Vous parlez de nous#grandfrais

Suivez l’actualité de l’enseigne et partagez vos recettes sur nos réseaux sociaux !