Accédez à toutes les promos et actus de votre magasin le plus proche.

fleche
Choisir maintenant
Toutes les promos

Localisez-vous pour connaître les promotions exclusives de votre magasin.

actualité

La fourme d'Ambert, un fromage onctueux !

La fourme d'Ambert, un fromage onctueux !
La fourme d'Ambert, un fromage onctueux !
actualité

La fourme d'Ambert, un fromage onctueux !

Partager

Déguster la Fourme d’Ambert AOP*, c’est déguster le plus doux des fromages bleus. À la fois onctueux et tendre aux arômes délicats, on n’y résiste pas !

 

 

 

 

La Ferme Mélodie, l’amour des vaches.
 

La Ferme Mélodie, est familiale depuis plusieurs générations, et tenue par les deux frères Maxime et Fabrice, passionnés de vaches. Tout proche du Puy-de-Dôme et à proximité du Massif de Sancy, la ferme offre un cadre exceptionnel pour les vaches qui se nourrissent exclusivement d’herbe naturelle. Le fourrage est récolté sur les prairies de l’exploitation. L’hiver, les vaches passent leur journée bien au chaud, dans l’étable, avant de pouvoir ressortir dès l’apparition des beaux jours en mars. Là est le secret du goût de la Fourme d’Ambert : l’amour des vaches ! 

 

 

La fabrication de la Fourme d’Ambert AOP* 

 

Pour proposer un fromage au parfum délicat et subtil, Fabrice et Maxime suivent des règles de fabrication et d’affinage bien précises. Fixées dans un cahier des charges, ces règles permettent de conserver les techniques ancestrales pour garantir une Fourme d’Ambert de qualité !  

 

Le lait est d’abord tiré, puis chauffé à 32.5°C. Le Penicillium Roqueforti y est ajouté, pour permettre au bleu de se développer. 

 

Le lait est ensuite caillé, grâce à l’action naturelle de la présure. Il est brassé en cuve puis mit en moule. L’égouttage est l’étape suivante : cela se passe dans une salle chaude, où le fromage est retourné à plusieurs reprises. Il n’est pas pressé pour préserver les ouvertures, et donc le développement du bleu. 
 

 

Une fois ces étapes passées, le fromage est alors salé manuellement en surface, avant d’être piqué à l’aide de grandes aiguilles pour permettre la création du bleu. Le fromage ne pourra s’appeler « Fourme d’Ambert » qu’à compter du 28ième jour d’affinage.

 

Partez à la rencontre de Fabrice et Maxime et suivez toutes les étapes de fabrication de la Fourme d’Ambert AOP* dans ce nouvel épisode du Tour du frais ! 

 

Pour en découvrir plus, cliquez ici pour lire la vidéo ! 

 

 

 

Besoin d’idées recettes ? 

 

La Fourme d’Ambert confère onctuosité et délicatesse peu importe la manière dont elle est dégustée ! En croque-monsieur, en tarte, ou nature, ce fromage égaye les papilles ! Découvrez la sélection de recettes de votre Fromager : 

 

 

Vous avez envie de découvrir d'autres producteurs partenaires Grand Frais ?  Rendez-vous sur notre chaîne Youtube 

Alors, vous laisserez-vous tenter par la Fourme d’Ambert AOP* ? (Nous oui !)

 

À bientôt chez Grand Frais ! 😊

 

*Appellation d’Origine Protégée 
 

 

Déguster la Fourme d’Ambert AOP*, c’est déguster le plus doux des fromages bleus. À la fois onctueux et tendre aux arômes délicats, on n’y résiste pas !

 

 

 

 

La Ferme Mélodie, l’amour des vaches.
 

La Ferme Mélodie, est familiale depuis plusieurs générations, et tenue par les deux frères Maxime et Fabrice, passionnés de vaches. Tout proche du Puy-de-Dôme et à proximité du Massif de Sancy, la ferme offre un cadre exceptionnel pour les vaches qui se nourrissent exclusivement d’herbe naturelle. Le fourrage est récolté sur les prairies de l’exploitation. L’hiver, les vaches passent leur journée bien au chaud, dans l’étable, avant de pouvoir ressortir dès l’apparition des beaux jours en mars. Là est le secret du goût de la Fourme d’Ambert : l’amour des vaches ! 

 

 

La fabrication de la Fourme d’Ambert AOP* 

 

Pour proposer un fromage au parfum délicat et subtil, Fabrice et Maxime suivent des règles de fabrication et d’affinage bien précises. Fixées dans un cahier des charges, ces règles permettent de conserver les techniques ancestrales pour garantir une Fourme d’Ambert de qualité !  

 

Le lait est d’abord tiré, puis chauffé à 32.5°C. Le Penicillium Roqueforti y est ajouté, pour permettre au bleu de se développer. 

 

Le lait est ensuite caillé, grâce à l’action naturelle de la présure. Il est brassé en cuve puis mit en moule. L’égouttage est l’étape suivante : cela se passe dans une salle chaude, où le fromage est retourné à plusieurs reprises. Il n’est pas pressé pour préserver les ouvertures, et donc le développement du bleu. 
 

 

Une fois ces étapes passées, le fromage est alors salé manuellement en surface, avant d’être piqué à l’aide de grandes aiguilles pour permettre la création du bleu. Le fromage ne pourra s’appeler « Fourme d’Ambert » qu’à compter du 28ième jour d’affinage.

 

Partez à la rencontre de Fabrice et Maxime et suivez toutes les étapes de fabrication de la Fourme d’Ambert AOP* dans ce nouvel épisode du Tour du frais ! 

 

Pour en découvrir plus, cliquez ici pour lire la vidéo ! 

 

 

 

Besoin d’idées recettes ? 

 

La Fourme d’Ambert confère onctuosité et délicatesse peu importe la manière dont elle est dégustée ! En croque-monsieur, en tarte, ou nature, ce fromage égaye les papilles ! Découvrez la sélection de recettes de votre Fromager : 

 

 

Vous avez envie de découvrir d'autres producteurs partenaires Grand Frais ?  Rendez-vous sur notre chaîne Youtube 

Alors, vous laisserez-vous tenter par la Fourme d’Ambert AOP* ? (Nous oui !)

 

À bientôt chez Grand Frais ! 😊

 

*Appellation d’Origine Protégée 
 

 

Découvrez toutes nos actualités

actualité

Forza Burrata

actualité

Des fromages pour fondre de plaisir

actualité

Le Langres : un fromage de caractère

actualité

La saison de la raclette est lancée !

actualité

Le laguiole : un savoir-faire régional !

actualité

La mozza dans tous ses états !