Fruits et légumes exotiques et ethniques

Gombo

Informations produit

Le gombo est cultivé dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde et est surtout consommé en Afrique. On le retrouve aussi dans le sud de l’Europe, en Inde, au Moyen-Orient, aux Antilles et en Amérique du Sud : il est nommé cabo à l'île de la Réunion, calou en Guyane, okra en Louisiane… Le fruit du gombo se présente sous la forme d’une longue capsule pyramidale, mesurant entre 10 et 25 cm de long, poilue et pointue, et contenant des graines.

Conseils

Comment le conserver ?

Le gombo peut être trouvé tout au long de l’année. Il est conseillé de choisir des gombos de couleur bien nette, et de petites tailles (afin d’éviter les légumes durs), fermes et sans taches. Fragiles, les gombos se conservent 2 à 3 jours au réfrigérateur, dans un sac de papier. Il est aussi possible de les congeler, après les avoir fait blanchir.

Pour cuisiner correctement le gombo, on commence par enlever le bout de la tige, sans toutefois couper la gousse. Passez-le sous l’eau pour retirer la pellicule du légume, frottez-le avec un papier absorbant, et séchez-le.

Si vous souhaitez faire cuire le gombo, une petite préparation évitera qu’il devienne visqueux à la cuisson : placez les gombos dans un saladier, versez une demi-tasse de vinaigre par 500g de gombos, et laissez-les tremper pendant une demi-heure. Rincez-les, séchez-les, et cuisinez les ensuite selon la recette. On veillera cependant à ne pas trop le faire cuire, afin qu’il ne devienne pas pâteux.

> Relire notre dossier sur les fruits et légumes exotiques

Comment le consommer ?

Le gombo se mange cru ou cuit, comme légume ou comme condiment. Il constitue un ingrédient privilégié dans de nombreux plats créoles, africains ou japonais : on le trouve ainsi dans le calalou antillais ou le gumbo, un ragout de Louisiane. On le cuisine de différentes façons : braisé, bouilli, cuit à la vapeur, frit, sauté, mariné… On évitera par contre de le réduire en purée. Il permet de réaliser des potages ou des sauces pour accompagner toutes les viandes blanches, en remplacement du traditionnel haricot vert. Il se marie bien à la tomate, l’oignon, l’igname ou encore au poivron. On peut aussi mélanger les saveurs en l’associant au curry, à la coriandre, à l’origan, au citron et au vinaigre. Enfin, le gombo sert pour épaissir les soupes et les ragouts, ajouté dans la préparation 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Nos clients en parlent

(Soyez le premier à déposer un conseil)
Partagez votre expérience !
Bonnes pratiques

Les commentaires vous permettent de partager votre expérience produits avec les autres clients Grand Frais. Vous pourrez ainsi conseiller la communauté, révéler vos astuces qui rendent le produit encore meilleur, recommander un mode de cuisson, donner envie de goûter un produit exotique…

Merci d’éviter les commentaires de type « ça n’a pas l’air bon », « ce produit est trop cher », « ce produit est-il disponible dans tel magasin? » etc. Cette fonctionnalité n’a pas vocation à servir de réclamation produits. Pour information, tous les commentaires déposés sont relus avant d’être publiés.

Merci pour votre partage et bonne rédaction !

Titre de votre conseil*
Votre conseil en détail*
 
Veuillez renseigner le captcha
Champs obligatoires*

Merci !

Votre commentaire a bien été pris en compte.
Vous serez alerté de la validation et publication de votre commentaire par mail dans un délai de 72H environ.

Suggestions d’accompagnement

Ce produit se mariera à merveille avec ceux-ci-dessous :

Recettes

(Aucun avis)

Lavez et équeutez les gombos. Réservez. Dans une cocotte ou un plat à tajine, faites r [...] Lire la suite

  • 6 pers.
  • 25 min.
  • 45 min.
×
(Aucun avis)

VINAIGRETTE AUX KUMQUATS Coupez les kumquats en 4 et mixez-les avec tous les ingrédients [...] Lire la suite

  • 4 pers.
  • 30 min.
  • 15 min.
×
Voir toutes nos recettes